Permis moto

En France, le permis moto est obligatoire pour tout conducteur d’un deux-roues à moteur qui circule sur la voie publique (sauf s'il s'agit d'une compétition). Les personnes nées avant le 1er janvier 1988 n'ont pas besoin de permis pour conduire une motocyclette de moins de 50 cm³.

Les vélos à moteur électrique n'exigent pas non plus de permis, pour autant que le moteur soit inférieur à 250 W, qu'il s'enclenche uniquement lorsque le cycliste pédale et que l'assistance s'arrête automatiquement lorsque le vélo atteint la vitesse de 25 km/h.

Différents types de permis sont requis, en fonction de la puissance de la motocyclette.

Les types de permis moto

Le brevet de sécurité routière (BRS)

Le brevet de sécurité routière est exigé pour les jeunes qui veulent conduire un deux-roues dont le moteur n'excède pas 50 cm³. Ce brevet de sécurité routière, ou BSR, consiste en une formation de 5 heures en auto-école. Il n'y a pas d'examen à proprement parler, c'est le moniteur qui décide de remettre ou pas le brevet à l'élève au terme de la formation.

Le permis moto A1

Le permis A1 permet à des pilotes de 16 ans minimum de piloter une motocyclette légère de 50 cm³ à 125 cm³, ainsi qu'un maximum de 11 kW (15 ch).

Le permis A1 peut s'obtenir de 2 façons différentes : soit par équivalence (pour les personnes qui ont le permis B depuis plus de 2 ans, lorsque ce dernier a été décerné avant 2007. Depuis cette date, l'examen est obligatoire), soit en passant l'examen. Pour ce faire, le candidat doit suivre une formation de 8 heures.

Le permis moto A

Le permis A, c'est le « vrai » permis moto, celui qui vous permet de piloter n'importe quel deux-roues. On peut passer le permis à partir de 21 ans, ou après 2 ans de permis Ar.

Pour pouvoir passer son permis A, le candidat doit avoir suivi une formation de minimum 20 heures, dont 8 heures se sont déroulés sur circuit fermé, et 12 heures sur la voie publique.

Comme tous les permis, le permis A comporte une partie théorique et en une partie pratique. Cette partie pratique est elle-même subdivisée en 2 types d'épreuves : ce qu'on appelle épreuves plateau, qui se déroule sur terrain privé. Dans cette épreuve, l'élève montre qu'il maîtrise son engin, à différentes vitesses. Vient ensuite l'examen sur la voie publique.

permis moto

Le permis moto B

Le permis B s'adresse aux conducteurs avec 2 ans d'ancienneté et qui sont âgés de plus de 20 ans. Il permet de conduire une moto légère n'excédant pas 125 cm³ et 11 kW (15 ch), uniquement sur le territoire national, à condition d'avoir suivi une formation de 3 ou 7 heures à partir du 1er janvier 2011. Pour ceux qui ont passé le permis B avant le 1er janvier 2007, cette formation n'est pas obligatoire.

permis A moto

Le permis moto Ar (à accès progressif)

Ce permis s'adresse aux 18 à 21 ans désireux de conduire une moto de puissance supérieure à 11 kW (15 ch) et inférieure ou égale à 25 kW (34 ch), ainsi que d'un rapport puissance/poids inférieur ou égal à 0,16 kW/kg. Une fois ce permis en poche depuis 2 ans, il vous permettra de piloter n'importe quelle moto par la suite.