Permis de conduire

Le permis de conduire pour voiture est aussi appelé permis B. Ce permis permet de tracter une remorque de moins de 750 kg. Pour en tracter une plus importante, le conducteur doit avoir le permis BE.

Une fois le permis de conduire obtenu en France, il est valable dans toute l'Union européenne, pour autant que le conducteur soit âgé de plus de 18 ans. Pour le reste du monde, il faut vérifier au cas par cas. Votre permis de conduire français est, par exemple, valable dans certains états des États-Unis. Par contre, il vous faudra un permis de conduire international pour pouvoir rouler dans de nombreux autres pays. Pour l'obtenir, vous ne devrez pas passer un examen spécifique. Il s'agit plutôt d'une formalité, le permis de conduire international est délivré sur présentation du permis de conduire français. A noter que quel que soit le permis, le controle technique de votre voiture est une obligation qui n'est pas lié à celui-ci, mais à celui de votre véhicule...

Plusieurs filières sont possibles afin d'obtenir son permis de conduire, dont plusieurs types existent, en fonction du type et de la taille du véhicule.

Obtenir son permis de conduire

En France, l'apprentissage de la conduite peut débuter dès 16 ans. L'examen du permis de conduire se fait en 2 étapes. Le candidat conducteur doit tout d'abord réussir l'examen théorique, qui consiste en 40 questions à choix multiple sur le code de la route. Le candidat dispose de 30 minutes pour répondre aux questions. La réussite est proclamée à partir de 35/40. Une fois l'examen pratique en poche, le candidat dispose de 3 ans pour passer son examen pratique.

Filière libre et auto-école

Avant de passer l'examen pratique du permis de conduire, le candidat devra avoir acquis une certaine pratique de la conduite, que ce soit via une formation par auto-école, ou ce que l'on appelle la filière libre.

Apprendre à conduire via la filière libre

C’est la procédure la moins chère pour obtenir son permis de conduire. Elle permet aux candidats au permis de conduire de circuler sur la voie publique, toujours accompagnée par un instructeur de son choix. Pour être instructeur, il suffit de posséder son permis de conduire depuis au moins 5 ans (sans retrait durant toute cette durée). Avant de pouvoir se lancer sur la route, le candidat doit avoir au moins suivi 20 heures de conduite en auto-école (et, évidemment, avoir réussi l'examen théorique).

Cette formule de conduite supervisée est valable pour les plus de 18 ans. Il faut toutefois obtenir l'accord de la société d'assurance du ou des véhicules qui seront utilisés.

Apprentissage anticipé pour les 16 à 18 ans

Pour les jeunes qui veulent se mettre au permis de conduire le plus vite possible, l'apprentissage anticipé leur permet, dès 16 ans, de conduire en étant accompagné. Il doit tout d'abord passer par 20 heures de formation, puis passer son examen théorique.

Ensuite, l'apprenti conducteur roulera pendant 1 et 3 ans avec son accompagnateur. Durant cette période, il devra revoir son formateur initial, c’est ce qu'on appelle les rendez-vous pédagogiques. Le résultat de ces rendez-vous sera consigné dans le livret d'apprentissage.

Le permis à points

Lorsque le conducteur reçoit son permis de conduire, celui-ci est crédité de 12 points. Si le conducteur commet une infraction, on lui retire des points, en fonction de la gravité de celle-ci.

Les points se récupèrent de plusieurs façons : soit automatiquement (lorsqu'il ne commet plus d'infractions pendant une certaine période) ou en suivant un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Si le nombre de points devait arriver à zéro, le conducteur se voit déchu du permis de conduire, pour 6 mois s'il s'agit de la première fois, 1 an en cas de récidive. Il doit ensuite repasser l'épreuve du permis de conduire. S'il réussit l'épreuve, il sera à l’essai durant 3 ans, avec seulement 6 points (période probatoire). Chaque année sans infraction lui permettra de récupérer 2 points.

Types de permis de conduire

  • Permis A : motocyclettes moins de 125 cm3
  • Permis A1 : toutes les motos
  • Permis B : voiture conventionnelle (dont le poids est inférieur à 3500 kg, avec un maximum de 9 places, conducteur inclus), avec une remorque de maximum 750 kg.
  • Permis BE : voiture conventionnelle avec une remorque de plus de 750 kg
  • Permis C : permis camion
  • Permis D : véhicules de transport pour plus de 9 personnes (minibus, cars, etc.)
permis de conduire

Conditions médicales

Il existe une série de problèmes médicaux qui sont incompatibles avec la conduite. Le motif médical le plus fréquent qui empêche l'obtention du permis de conduire est d'ordre visuel : le conducteur doit avoir au moins 5/10. D'autres critères doivent également être remplis, comme le champ visuel ou la faculté à voir dans la pénombre.

Pour les personnes handicapées, rien ne les empêche d'obtenir le permis, pour autant qu'elles aient un véhicule adapté à leur handicap.

permis de conduire

Le permis à 1 EUR

Il s'agit d'une disposition prise par le législateur pour permettre aux jeunes de financer, sans frais, leur permis de conduire. Il s'agit en fait d'un prêt à taux zéro, d'un remboursement de 1 EUR par jour, pour un montant total de 800, 1 000 ou 1 200 EUR, dont la mensualité ne peut excéder 30 euros. Il est octroyé par des organismes privés agréés.