Effectuer un stage de récupération de points et récupérer les points perdus sur votre permis

Afin de prévenir les comportements dangereux sur la route, le gouvernement a crée le stage de récupération de points. Le conducteur a ainsi la possibilité de récupérer les points perdus et ainsi sauver son permis de conduire. A l’occasion de cet article, Permis.fr fait le point sur les démarches à suivre au cas par cas ainsi que le déroulement du stage de récupération de points.

Les conditions du stage de récupération de points.

Vous pouvez récupérer vos points en participant à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Avant de rentrer un peu plus dans les détails, voici, dans les grandes lignes, de quoi il s’agit :

  • Le stage de sensibilisation à la sécurité routière vous permet de récupérer jusqu’à 4 points. Ceux-ci vous seront restitués au lendemain de la réalisation du dit stage. Notez que dans certains cas spécifiques (stage de justice), il n’entraîne aucune récupération de points. Et dans le cas du permis probatoire, il vous permet d’obtenir le remboursement de l’amende.
  • Le stage s’étale sur une durée de deux jours.
  • Vous ne pouvez pas participer à plus d’un stage par an.
  • Le stage de récupération de points n’est pas organisé par le gouvernement mais par des centres de formation agréés. Le tarif peut donc varier : entre 120 et 300 euros.

A qui s’adresse le stage de récupération de points ?

Récupération de points : le stage volontaire.

Comme vous le savez, quiconque avec un solde inférieur à 12 points peut participer à un stage de récupération de points.

Pour connaître le solde de vos points, il vous suffit d’utiliser le service en ligne Télépoints. Pour pouvoir consulter votre solde, notez que vous aurez besoin de quelques éléments : votre numéro de dossier et votre code confidentiel. Ces informations se trouvent sur la lettre 48N ou 48M, ainsi que sur le relevé intégral de votre dossier. Pour obtenir ces documents, vous pouvez vous adresser auprès de votre préfecture.

Bon à savoir : Si vous avez égaré votre numéro de dossier et votre code confidentiel, vous pouvez également utiliser le service FranceConect et connaître le solde de vos points. Mise en place par le gouvernement, cette page web vous permet de savoir combien de points il vous reste en vous connectant via votre compte d’imposition, celui de l’Assurance Maladie ou encore votre compte Identité Numérique de La Poste.

A lire également : Comment peut-on refaire son permis de conduire en ligne ?

Sensibilisation à la sécurité routière : le cas des stages obligatoires.

Dans certaines situations, le stage de récupération de points est obligatoire. C’est notamment le cas si :

  • Vous êtes en période de permis probatoire et vous avez commit une infraction sanctionnée par le retrait de 3 points ou plus. Conformément à l’article R-223-4 du code de la route, vous recevrez alors une lettre en recommandée 48 heures après avoir été verbalisé vous notifiant l’obligation d’assister à un stage de récupération de points. Vous pourrez récupérer jusqu’à 4 points. Si vous réalisez votre stage de récupération de point dans les 4 mois qui suit l’infraction, alors vous pourrez faire une demande de remboursement d’amende auprès du trésor public. Veillez à faire votre demande dans un délai de 15 jours suivant le stage.
  • Vous avez commis un délit pénal comme la conduite sans assurance-auto, sous l’influence d’alcool ou de stupéfiant. Dans le cadre d’une composition pénale, le délégué du procureur peut vous obliger à vous rendre à une stage de sensibilisation à la sécurité routière. Ici, vous ne récupérerez pas de points. Il en va de même lorsqu’il s’agit d’un complément de peine, ordonné par le juge.
Récupération points permis

Attention : si vous n’assistez pas au stage de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire, vous risquez 135 euros d’amende ainsi que 3 ans d’emprisonnement !

Le déroulement du stage de récupération de points.

Qu’il s’agisse d’un stage de récupération de points réalisé de manière spontanée ou non, la procédure à suivre est la même. Comme nous le disions un peu plus tôt, ces stages ne sont pas organisés par le gouvernement mais par des centres de formation agréés. Pour vous inscrire à un stage de récupération de point, il suffit donc de vous adresser au centre de formation de votre choix. A ce sujet, sachez que vous pouvez vous inscrire dans n’importe quel département.

Ces stages durent 2 jours (2 fois 7 heures). Et sont animés par deux professionnels : un enseignant spécialisé en sécurité routière et un psychologue. Ensemble, ils expliqueront aux participants (entre 6 et 20) les enjeux de la sécurité routière ainsi que les conséquences d’une conduite irresponsable. N’oubliez pas que le but de ces stages est de sensibiliser les conducteurs à la sécurité routière !

En ce sens, il ne s’agit ni d’un examen ni d’un test : pour valider le stage de récupération de points il vous suffit d’assister à la conférence et de respecter les horaires imposés.

Récupération des points du permis de conduire : que faire après le stage ?

Une fois votre stage de récupération de points terminé, le centre de formation vous remettra une copie de votre attestation de suivi de stage. L’original est directement envoyé à la préfecture ainsi qu’à la FNPC (Fichier National des Permis de Conduire). Dès le lendemain, vos 4 points seront à nouveau crédités sur votre permis.